Accueillir l'expérimentation dans sa vie

Vivre est une aventure. Évidemment, ce n’est pas la première fois que nous lisons une telle affirmation. Mais l’avons-nous déjà mise à l’épreuve? Découvrons les bienfaits de l’expérimentation! Pour faire réellement de notre vie une aventure!

Faisons place aux nouvelles expériences, aussi petites soient-elles, et notre vie gagnera en saveur! Voici 5 raisons d’inviter l’expérimentation dans notre existence.

1.Pour maîtriser nos savoirs

Apprendre une notion en théorie offre un certain degré de compréhension de celle-ci. Mais pour nous approprier cette notion et la découvrir avec plus de profondeur, il faut l’expérimenter. Cela favorise l’assimilation et contribue à la mémorisation.

Tout petit, l’enfant met l’expérimentation en pratique le plus naturellement du monde! Il ouvre les armoires, s’engage dans l’escalier et touche ce qui l’entoure. Il apprend et expérimente! Et ses savoirs s’accumulent alors que son univers s’agrandit.

En vieillissant, certains ont tendance à oublier l’importance de la découverte concrète dans le processus d’apprentissage. Allez! On se lance dès maintenant, on se donne le défi d’expérimenter une nouveauté par semaine! Un goût, un exercice, un trajet, une œuvre! Il y a tant à découvrir!

2. Pour tirer le meilleur de notre potentiel humain

Cette raison vient appuyer la première. Pensons-y : nous disposons de toute une existence, celle-ci nous appartient. Nous pouvons en faire ce que nous voulons. Pour cela, nous devons d’abord nous connaître le mieux possible, nos forces comme nos faiblesses.

Comment apprendre à nous connaître si nous ne nous mettons jamais à l’épreuve? Si nous restons dans la théorie? Si nous ne sortons pas de notre zone de confort? Un grand danger nous guette alors : celui de traverser notre vie sans n’avoir jamais découvert jusqu’où nous pouvons nous rendre!

3. Expérimenter pour demeurer dans l’action

Il ne s’agit pas d’enchaîner les aventures les plus rocambolesques. Lundi : bungee, mardi, parachute et mercredi, fakirisme! L’expérimentation vient parfois avec de toutes petites actions qui, mises bout à bout, forment une histoire complète qui nous ressemble. De plus, l’action nous aide à apprivoiser le changement.

Le souci, avec l’action, c’est qu’on a tendance à la repousser. Nous aimerions bien commencer à jardiner, mais comment nous y prendre? Nous rêvons de construire un meuble, mais ça semble si compliqué…

Alors que si nous y pensons un peu, tout ce qu’il nous faut, c’est une minute de volonté. Je partage un truc qui a fait ses preuves : consacrer une minute par jour à votre projet. Rien de plus : une minute. Parfois, ça dure effectivement 1 seule minute dans notre journée, et c’est tout.

Mais parfois, nous oublions le temps, et nous nous apercevons que nous sommes restés concentrés, passionnés par la tâche!

4. Pour remettre l’ego à sa place!

Oui, oui! Quand nous nous mettons « en danger » et que nous expérimentons, nous nous trompons, nous faisons des erreurs. C’est inévitable. Et c’est une bonne nouvelle! Nous sommes en constante évolution, et la meilleure façon d’évoluer réellement, c’est en plongeant!

Le savoir obtenu par l’expérimentation nous permet de dénouer les liens que nous entretenons avec l’ego, l’envie et la jalousie. Nous comprenons bien mieux les gens autour de nous qui se trompent aussi, si nous avons connu ce type d’expérience. Nous développons notre empathie.

Et ça, c’est très sain!

5. L’expérimentation pour rester créatif

Revenons à l’enfant, pensons à sa créativité débordante. À ses yeux, le monde est un immense terrain de jeu où il peut devenir tout ce dont il rêve. Mais en vieillissant, il découvre des limites, et bien sûr, certaines existent pour de bonnes raisons. Pas besoin de sauter par la fenêtre pour savoir que nous ne pouvons pas voler…

Mais combien de limites sont inutiles? Elles nous empêchent surtout de nous rendre au bout de ce potentiel dont nous parlions plus tôt. La création passe par l’expérimentation. Imiter ce que nous lisons ou entendons ne favorise pas la progression. Expérimentons plutôt ce qui nous fait vibrer. C’est ainsi que nous trouverons notre voie, qui est la nôtre et qui est unique.

Et comme pour tout exercice ou toute habitude dans la vie, nous finissons par prendre goût à l’expérimentation. Celle-ci devient un mode de vie qui nous garde jeune de cœur et d’esprit!

« Les choses sont l’expérience qu’on en fait. » — John Dewey

Si la question de l’expérimentation vous intéresse, je vous invite à découvrir mon livre Main dans la main, sur mon site reper.ca.